Correspondance européenne | 233, Homosexualisme

Imprimer cette page

Homosexualité: le “mariage” homosexuel dans le monde

mariage” homosexuel

Voici les différentes législations sur les mariages homosexuels dans le monde. Dix pays ont jusqu’ici autorisé le mariage entre personnes du même sexe.

Pays-Bas : après avoir créé en 1998 un partenariat ouvert aux homosexuels, les Pays-Bas ont été le premier pays, en avril 2001, à ouvrir le mariage civil aux couples du même sexe. Les obligations et les droits des conjoints (dont celui d’adopter) sont identiques à ceux des hétérosexuels.

Belgique : les mariages entre homosexuels sont autorisés depuis juin 2003. Les couples homosexuels ont les mêmes droits que les couples hétérosexuels, sauf en matière de filiation. Ils ont obtenu en 2006 le droit d’adopter des enfants.

Espagne : le gouvernement Zapatero a légalisé en juillet 2005 le mariage entre personnes du même sexe. Il est également possible pour ces couples, mariés ou non, d’adopter des enfants.

Canada : la loi sur le mariage des couples homosexuels et le droit d’adopter est entrée en vigueur en juillet 2005. Auparavant, la majorité des provinces canadiennes autorisait déjà l’union entre personnes de même sexe.

Afrique du Sud : en novembre 2006, l’Afrique du sud est devenue le premier pays du continent africain à légaliser l’union entre deux personnes du même sexe par « mariage » ou « partenariat civil ».

Norvège : une loi de janvier 2009 met sur un pied d’égalité les couples homosexuels et hétérosexuels, tant pour le mariage et l’adoption d’enfants que pour la possibilité de bénéficier d’une assistance à la fécondation. Ils avaient la possibilité depuis 1993 de s’unir par un partenariat civil.

Suède : pionnière en matière de droit à l’adoption, la Suède permet depuis mai 2009 aux couples homosexuels de se marier civilement ou religieusement. Depuis 1995, ils étaient autorisés à s’unir par un « partenariat ».

Portugal : une loi du 1er juin 2010 modifie la définition du mariage en supprimant la référence au « sexe différent ». Elle exclut le droit à l’adoption.

Islande : le Premier ministre islandais, Johanna Sigurdardottir, a épousé sa compagne, le 27 juin 2010, jour de l’entrée en vigueur de la loi légalisant les mariages homosexuels pouvaient s’unir légalement mais l’union n’était pas un véritable mariage.

Argentine : le 15 juillet 2010, l’Argentine est devenue le premier pays à autoriser le mariage homosexuel en Amérique latine, plus grande région catholique de la planète. Les couples homosexuels peuvent adopter des enfants et avoir accès aux mêmes droits que les hétérosexuels.

Deux pays autorisent le “mariage” gay sur une partie de leur territoire : les Etats-Unis (Etats d’Iowa, Connecticut, Massachussetts, Vermont, New Hampshire et la capitale Washington) et le Mexique (la capitale fédérale). D’autres pays ont adopté des législations sur une union civile accordant des droits plus ou moins étendus aux homosexuels, notamment le Danemark qui a ouvert la voie en 1989 en créant un « partenariat enregistré », la France en instaurant le PACS (1999), l’Allemagne (2001), la Finlande (2002), la Nouvelle-Zélande (2004), le Royaume-Uni (2005), la République tchèque (2006), la Suisse (2007), l’Uruguay et la Colombie (“Présent”, 21 janvier 2011).