Correspondance européenne | 237, In memoriam

Imprimer cette page

In memoriam : Otto de Habsbourg-Lorraine

Le 4 juillet, à l’âge de 98 ans, à Pöcking, en Bavière, est mort Son Altesse Impériale Franz Josef Otto, premier-né du Bienheureux Charles I, empereur d’Autriche et roi d’Hongrie, et de la servante de Dieu Zita de Bourbon-Parme. Né à Reichenau, en Basse-Autriche, le 20 novembre 1912, le jeune Otto suivit sa famille en exil en 1919, quand une loi spéciale du gouvernement autrichien confisqua toutes leurs propriétés.

Après avoir séjourné dans différents pays, dont la Suisse, l’Espagne, la Belgique et les Etats-Unis, il s’établit définitivement en Bavière en 1954. En 1951, il s’était marié avec la princesse Regina de Saxe-Meiningen de laquelle il a eu sept enfants. En 2007, il avait abdiqué la charge de Chef de la Maison d’Autriche en faveur du fils premier-né Karl.

Ecrivain et conférencier sur des sujets liés à la politique internationale, il a été l’un des plus fervents partisans d’une Europe unie par ses origines chrétiennes. En tant que parlementaire européen, il se mobilisa pour l’entrée dans l’UE d’Etats comme l’Hongrie, la Slovénie et la Croatie. De 1979 à 1999, il a été député européen pour la CSU (les Chrétiens Sociaux bavarois) et il a été aussi le président de l’Union Paneuropéenne internationale de 1973 à 2004.