Correspondance européenne | 237, Serbie

Imprimer cette page

Serbie : la monarchie toujours populaire

Le quotidien serbe “Blic” (peut-être inspiré par le récent mariage princier en Grande-Bretagne où le Prince Alexandre II de Serbie était invité) a publié une enquête selon laquelle 64 % des Serbes préféreraient la monarchie à la république actuelle. 76 % des personnes interrogées considèrent que la restauration monarchique est possible dans les 20 prochaines années contre 18 % qui ne le pensent pas. Ce résultat n’est pas dû à l’activité d’un parti politique mais il existe en Serbie plusieurs organisations monarchistes assez actives.

D’autre part, le Prétendant serbe fait campagne depuis des années pour l’établissement d’une monarchie constitutionnelle en Serbie. Il peut compter sur l’appui de l’Eglise orthodoxe serbe. « Les partisans de la monarchie prétendent que la monarchie est très populaire en Serbie, dans la population » – affirme l’écrivain Dušan Kovačević dans le magazine Flash.

Cela est confirmé par la principale organisation serbe en faveur de la restauration d’une monarchie constitutionnelle qu’est l’Association du Royaume de Serbie et qui compte plusieurs dizaines de milliers de membres et une cinquantaine de cercles à travers le pays.

Le Prince Royal Alexandre, s’est toujours distingué comme un ardent défenseur de la démocratie et des droits de l’homme en Serbie. Il a joué un rôle déterminant en encourageant les Serbes à secouer le joug de la dictature et a toujours conservé un lien très étroit avec l’opposition.

Peut-être recueillera-t-il les fruits de son engagement. Il est manifeste que la monarchie, même après des décennies de communisme et de régime dictatorial, a conservé une réelle crédibilité en Serbie. Mais aujourd’hui, il faut aussi compter avec l’Union européenne et il n’est pas sûr qu’elle voie d’un bon œil la perspective d’une restauration monarchique, même constitutionnelle, dans un pays candidat à l’adhésion. (C. B. C.)