Correspondance européenne | 246, France

Imprimer cette page

France: VIIIe Marche pour la Vie à Paris

C’est dans l’après-midi du dimanche 22 janvier 2012 que s’est déroulée avec succès à Paris la Huitième Marche pour la Vie, organisée par une quinzaine d’associations engagées dans la lutte contre l’avortement, qui ont défilé dans les rues de la ville, défiant sur ce sujet les représentants politiques à trois mois des élections présidentielles en France.
Les manifestants (au nombre de 6 850 d’après la police, 30 000 d’après les organisateurs) se sont retrouvés vers 14 heures 30 sur la Place de la République et ont formé un long cortège qui a défilé pendant plus de 2 heures, accompagné de musiques, de ballons, de banderoles et de slogans, marchant sur les grands boulevards jusqu’à arriver Place de l’Opéra.

En tête, derrière les responsables des 15 associations, un groupes d’enfants a ouvert le cortège, portant une banderole pour demander au gouvernement le respect de la Vie. Six camionettes portant de grands hauts-parleurs ont rythmé les moments de la marche avec plusieurs arrêts, ce qui a permis au groupe des manifestants de rester compact et de suivre à chaque instant de la marche le speaker qui a animé la manifestation. À la fin du cortège, un peu plus loin derrière le “ brouhaha laïc” un déploiement de prêtres, de religieuses et de simples laïcs défilaient, récitant le chapelet et entonnant des cantiques religieux.

Parmi les manifestants, outre de nombreux jeunes, enfants, familles, et un clergé nombreux, on notait aussi la présence de quelques évêques, dont Mgr Aillet, évêque de Bayonne. On notait également plusieurs délégations étrangères parmi lesquelles: la Belgique, la Roumanie, l’Afrique du Sud, l’Allemagne, la Hollande et l’Italie. Toutes ont pu s’adresser aux participants pour les saluer et l’association italienne Famiglia Domani a pu même annoncer la prochaine Marche pour la Vie qui se déroulera à Rome le 13 mai 2012, et a invité tous à y participer.

La marche était colorée de nombreuses pancartes portant des messages divers : “Des lois pour la Vie !”, “L’avortement TUE”, et “J’aime la Vie”, ou encore “Avortement Euthanasie, maintenant ça suffit!”. Les associations organisatrices ont réclamé l’abrogation de la Loi Veil qui date de 1975 et qui a légalisé l’avortement et l’institution d’une « véritable politique d’aide aux familles, avec un effort appuyé en faveur des mères en difficulté ».

La veille au soir, dans l’église comble de Saint François-Xavier, s’est déroulée l’habituelle veillée de prière avec la bénédiction du Très Saint Sacrement, pendant laquelle a été lu un message envoyé par le président de l’Académie Pontificale pour la Vie, S.E.R. Mgr Ignacio Carrasco de Paula.