Correspondance européenne | 267, France

Imprimer cette page

France: agression dans une église d’Avignon

Il est 20 heures en ce 13 mai dans le quartier Saint Ruf à Avignon : le père Grégoire, religieux en habit de la Communauté des frères de Saint-Jean,  se fait sauvagement agresser par quatre arabes, au sein même de sa paroisse…une pluie de coups s’abat sur le courageux prêtre qui refuse de se laisser voler son téléphone portable. Il est laissé à terre, inconscient, nez cassé, visage tuméfié, il en sera quitte pour une nuit à l’hôpital.

Dès le lendemain le bouillonnant évêque d’Avignon, Monseigneur Cattenoz, convoque une conférence de presse, en présence du religieux agressé pour dénoncer l’insécurité dans le quartier Saint-Ruf et la multiplication des vols et menaces envers les membres de la communauté.

A ce jour seuls les députés Jacques Bompard et Marion Maréchal-le Pen ont violemment dénoncé cette  agression et surtout le silence coupable dont fait preuve Manuel Valls, ministre de l’Intérieur et des Cultes, face à cette agression dont on peut considérer à juste titre, le caractère anti-chrétien . A qui fera-t-on croire que c’est l’opulence manifeste de l’habit monastique du Père Grégoire, qui possédait sans nul doute un I-Phone 5 dernier cri, qui a attiré la convoitise des malfaiteurs ? (Marie d’Armagnac)