Correspondance européenne | 282, Italie

Imprimer cette page

Italie : pro-vie du monde entier à Rome les 3 et 4 mai

Marche  pour la VieÀ l’occasion de la quatrième Marche Nationale pour la Vie du 4 mai prochain, Rome deviendra pour deux jours la capitale de l’univers pro-vie international. En effet, les associations étrangères engagées dans la lutte pour la défense du droit à la Vie se retrouveront très nombreuses dans la marche au côté des italiens.

Ont donné leur adhésion, ou du moins leur soutien formel, principalement des organisations américaines (l’idée de descendre dans la rue contre l’avortement est née en effet aux États-Unis), auxquelles se joignent des associations françaises, espagnoles, belges, polonaises, allemandes, irlandaises, anglaises, lituaniennes, australiennes, suisses, tchèques, canadiennes, nigériennes, portugaises et néo-zélandaises.

La veille de la Marche, le 3 mai, sera cette année riche d’initiatives. La nouveauté de cette édition est le grand congrès international des représentants des principaux mouvements pro-Vie du monde entier, qui se tiendra près du Vatican, dans la salle Saint Pie X. Le congrès est promu par le plus grand portail on-line LifeSiteNews, en collaboration avec les associations Human Life International et Family Life International New Zeland, et aura pour but de trouver des stratégies communes dans la défense de la vie, particulièrement quant à l’implication et la sensibilisation de l’opinion publique, des pouvoirs publics et des groupes religieux.

Les représentants des mouvements pro-vie se rencontreront dans la matinée du samedi 3 mai pour une discussion qui restera réservée aux spécialistes, tandis que dans l’après-midi, vers 14h30, le meeting sera ouvert également au public. Les principales interventions seront celles de deux personnalités notoires que sont le cardinal Raymond Leo Burke, préfet du Tribunal Suprême de la Signature Apostolique, et le professeur George Weigel, intellectuel et célèbre biographe de Jean Paul II.

Puis prendront également la parole les principaux responsables des associations pro-vie présentes, dont les organisateurs du congress, Steve Jalsevac et John-Henri Westen (LifeSiteNews), Joseph Meaney (Human Life International) et Colleen Bayer (Family Life International New Zeland) et enfin Virginia Coda Nunziante (porte-parole de la Marche pour la Vie italienne), David Bereit (40 Days for Life), Rebecca Kiesling (Save the 1), Reggie Littlejohn (Women without Frontiers), Radian Bomberger (Radiance Foundation), John Smeaton (Society for the Protection of Unborn Children), Carlos Beltramo (Population Research Institute) et d’autres encore.

La quatrième Marche pour la Vie du 4 mai aura donc un caractère encore plus international que l’édition précédente. Cette année le point de rendez-vous sera la place de la République, d’où on partira à 9h00 pour se rendre comme toujours au château Saint-Ange et arriver à temps pour participer au Regina Cœli du Pape François qui déjà l’an dernier avait salué chaleureusement les participants de la Marche, les invitant à «garder vive l’attention de tous sur le sujet si important du respect de la vie humaine dès le moment de sa conception».

Toujours la veille de la Marche, outre le congrès dont nous avons parlé, se tiendra aussi cette année à l’Athénée Pontifical Regina Apostolorum le traditionnel congrès sur les questions bioéthiques, qui seront débattues pendant toute la journée en plusieurs sessions, avec la participation de médecins, juristes, journalistes et un espace dédié aux jeunes.

Il y aura aussi dans l’église de S. Andrea della Valle l’habituelle veillée de prière avec la récitation du Rosaire et l’adoration eucharistique dirigée à nouveau par le cardinal Burke, qui est toujours attentif à la lutte pour la sauvegarde des valeurs non négociables. (Orlando Tamantini)