Correspondance européenne | 366, France

Imprimer cette page

Italie: la semaine pour la Vie : 15-22 mai 2019

Comme les années précédentes, Rome est à nouveau en 2019 la capitale mondiale du monde pro-life. Du 15 au 22 mai, aura lieu en effet la “Semaine pour la Vie”, unique tant quant à l’importance des évènements que quant au nombre des participants à l’internationale.

Le Rome Life Forum se déroulera les 16 et 17 mai à l’Angelicum, Université Pontificale S. Tommaso d’Aquino (largo Angelicum) sur le thème : Cité de l’Homme versus Cité de Dieu – Ordre mondial global versus Chrétienté. Le congrès est organisé par Voice of the Family, regroupement international d’associations dont l’association italienne Famiglia Domani.

C’est le cardinal Willen Eijk (archevêque d’Utrecht) qui ouvrira le congrès par une intervention sur la théorie du genre ; puis le professeur Roberto de Mattei abordera le passage du Nouvel Ordre Mondial au nouveau désordre global. La dernière intervention de la matinée sera celle de John-Henry Westen, fondateur de Lifesitenews, le plus important site web international d’information pro vie, qui s’exprimera sur la nécessité de garder l’espérance, dans cette période de révolution anti-chrétienne que nous traversons.

Après une table ronde, se tiendront le déjeuner et la récitation du chapelet, puis les conférences de l’après-midi, où interviendront Anthony Murphy, fondateur et éditeur du Catholic Voice, qui traitera de la situation de la vie et de la famille en Irlande. Puis prendra la parole Steven Mosher (Population Research Institute, USA), qui lutte depuis des années contre les politiques de contrôle de la population, et nous parlera de la situation en Chine dans le domaine de la foi, de la famille et de la vie.

Le lendemain, interviendront Fra Kevin O’Reilly O.P., professeur à l’Angelicum, avec une méditation sur le sacrifice de la Croix du Christ, puis le Dr Alan Finister, qui abordera la question des “deux cités” dans les oeuvres de saint Augustin. Enfin, don Linus Clovis de l’association Family Life International de Nouvelle-Zélande parlera du Règne de Marie, miroir de la cité de Dieu.

Après le déjeuner et le chapelet, interventions des cardinaux Raymond Burke et Walter Brandmüller : réflexion sur la cité de l’Homme au regard de la cité de Dieu et la piété filiale qui caractérisent les citoyens du ciel oeuvrant sur terre.

Le Forum, auquel prendront part les leaders des principaux mouvements pro-vie et pro famille, est un évènement unique pour tous ceux qui mènent quotidiennement le combat pour la défense des principes non négociables. Pour télécharger le programme, cliquez ici.

Puis aura lieu l’Adoration pour la Vie, le 17 mai de 20h à 21h30 dans l’église de Santa Maria in Campitelli. Comme tous les ans, ce moment spirituel marque la clé de voûte de cette semaine pour la vie, car seule la prière peut nous donner les forces nécessaires dans cette bataille.

Le lendemain, 18 mai, à partir de 10h00, le Comité Vérità e Vita organise à l’université LUMSA (Borgo Sant’Angelo, 13), un congrès intitulé : C’est encore la vie ! Du meurtre d’Eluana à l’euthanasie légale. Interviendront le docteur Giacomo Rocchi, Conseiller de la Cour de Cassation, sur le thème de la loi 219 de 2017 (le DAT) et le professeur Mauro Ronco, président du Centro Studi Livatino, qui reviendra sur le cas d’Eluana Englaro et sur l’injustice de l’euthanasie par voie légale.

Le dernier rendez-vous, le plus attendu, est à 14h30 piazza della Repubblica, pour la neuvième édition de la Marche pour la Vie : évènement annuel incontournable pour tout défenseur des droits de la vie !

Les participants se retrouveront dans la rue pour défendre publiquement la vie face à la culture de mort qui gagne du terrain dans notre société et dont l’objectif actuel est l’approbation de la loi sur l’euthanasie également en Italie. Le but de la marche est aussi de redire notre refus de la loi 194 responsable de 6 millions de meurtres en Italie dans les quarante dernières années (1978-2018). Il est aujourd’hui fondamental de descendre dans la rue pour être des témoins de la défense de la vie humaine innocente. Pour télécharger l’affiche, cliquez ici.

Enfin, les 20 et 21 mai, à l’Hotel Massimo D’Azeglio, se tiendra le second congrès organisé par la John Paul II Academy for Human Life and Family intitulé : La “mort cérébrale” une invention médico-légale : preuves scientifiques et philosophiques.

L’Académie Giovanni Paolo II, fondée par un groupe d’anciens membres de l’Académie Ponticale pour la Vie et présidée par le philosophe autrichien Josef Seifert, a pour but d’exprimer, de façon scientifique et documentée, une ligne claire de défense de la vie et de la famille.

Le congrès s’ouvrira avec la conférence du professeur Josef Seifert, actuel directeur de Hildebrand Institute of Philosophy de la Gustav Siewerth Akademie, qui apportera les preuves scientifiques et philosophiques que la mort cérébrale n’est pas la mort.

Puis les médecins américains Thomas Zabiega et Paul Byrne, parleront de la naissance du concept de mort cérébrale et de certaines expériences cliniques confirmant sa non-existence. Avant le déjeuner, le docteur Cicero Galli Coimbra (Brésil) traitera de la procédure du test d’apnée face à la thérapie agressive pour les présumés patients en mort cérébrale.

Dans l’après-midi, c’est le docteur Doyen Nguyen, hématologue, professeure à l’Angelicum, qui parlera de l’alternative de la donation à coeur arrêté. Le professeure Nguyen est auteur d’un texte fondamental sur la mort cérébrale publié en 2018 par la prestigieuse maison d’éditions Peter Lang sous le titre The New Definitions of Death for Organ Donation: A Multidisciplinary Analysis from the Perspective of Christian Ethics”. Après son intervention, suivra celle de l’éminent médecin américain, le docteur Paul Byrne, sur le thème de la politique de consensus dans la mort cérébrale.

Le deuxième jour, le professeur Doyen Nguyen s’exprimera contre la thèse du professeur Melissa Moschella qui avance des arguments en faveur de la mort cérébrale. Suivra la réfléxion de Fra Edmund Waldstein, docteur en théologie, sur la critique du concept de mort cérébrale dans les écrits des philosophes Robert Spaemann et Wolfgang Waldstein.

Le professeur Josef Seifert parlera ensuite des cinq erreurs des auteurs américains Lee et Grisez en faveur de la mort cérébrale, tandis que le docteur Alan Shewmon, Professeur Emérite de neurologie et pédiatrie à l’Université de la Californie de Los Angeles (UCLA) (en vidéo-conférence depuis les Etats-Unis) expliquera ce que signifie l’intégrité d’un organisme humain.

En conclusion, le professeur Doyen Nguyen donnera un éclairage quant à la position de Jean-Paul II sur le sujet de la mort cérébrale, et l’intervention finale de Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire d’Astana (Kazakhstan), redira la valeur de la vérité comme fondement d’une culture pour la vie (message vidéo). Pour télécharger le programme, cliquez ici.

Les conférences de ce congrès, comme celles du Rome Life Forum, seront en italien et en anglais, avec traduction simultanée. (Chiara Chiessi)